Artistes / Iris VARGAS

Artiste-vargas-topDe son passé à sculpter la terre, Iris Vargas garde un amour constant de la matière pour tailler en direct différentes pierres et variétés de marbres. Son oeuvre semble d’abord un profond hommage à la nature et à ce qu’elle engendre. Par une stupéfiante intuition de la matière, elle parcourt les carrières du monde pour y repérer la matière brute de ses futures œuvres, là un poisson exotique, ici, un buste de femme, « déjà là » pour elle, au cœur de la roche, prêts à être révélés…L’imagination y projette formes humaines ou animales, le travail de l’artiste les rend visibles.

Elle travaille le marbre comme on drape un tissu. C’est ce qui amené l’une des plus emblématiques figures de la haute couture française, Madame Carven, à la surnommer « la couturière du marbre ».

Iris Vargas honore de multiples commandes publiques –métro de Caracas, établissements scolaires en région parisienne, et tout récemment à Tautavel avec « Marinade et Tramontane », symbolisant les vents du sud-ouest-. Elle participe à de nombreuses expositions collectives ou individuelles partout dans le monde. On a pu admirer en 2006 quatre de ses œuvres dans les Jardins du Luxembourg.

Toujours dans le cadre des commandes publiques ou privées, Iris Vargas met son savoir faire très spécifique au service des collectivités comme des particuliers :

  • intégration d’une oeuvre d’art sur l’architecture( travail des façades)
  • intégration d’une oeuvre d’art dans les parcs, les jardins
  • vision contemporaine des armoiries: étude de thème, réalisation dans une optique moderne
  • aménagement artistique de piscines publiques ou privées.

Iris Vargas est née en 1954 à San Cristobal au Venezuela et vit en région parisienne. Après des études à l’Ecole nationale d’Arts Plastiques de Caracas, de sociologie et d’anthropologie à l’Université centrale du Venezuela, elle part en France pour y entreprendre des études à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. Elle étudie également la restauration de monuments historiques à Paris, et participe ainsi à la restauration des sculptures du Louvre, des Archives nationales et des Invalides. Son œuvre actuelle est le processus de longues années de recherche et de tâtonnement. En 1991, naissent les « Marbres Sauvages », travail de taille directe sur le marbre, entre maîtrise de la matière et respect de sa forme initiale. Aujourd’hui, elle oriente son travail vers d’autres modes d’utilisation de la pierre, et d’autres sources d’inspiration mais la sensualité et l’élégance romantique restent !

Elle expose régulièrement en France et dans de très nombreux pays.

Ses Oeuvres